Mini Haul (Owl ?)

Aujourd’hui, on était samedi et je devais acheter pour mon nouvel appartement tout neuf une cuisinière et un frigo.

Donc avec Chaton, on est allé au BHV qui destock son éléctroménager tout à -30%, sauf que 30% sur 1300 €, c’était toujours trop cher pour moi. Du coup, on s’est retrouvés au rayon miam miam du BHV et là j’ai retrouvé le super chocolat en poudre aux épices Monbana que j’avais découvert à la Maison du Biscuit à Sortosville-en-Beaumont, Normandie (sérieux, si vous passez dans le coin, vous êtes o-bli-gés d’y passer, c’est vraiment sympa tout ce qu’on peut y trouver). Le pot est carrément plus cher que là-bas, mais vu que j’y retourne pas tous les quatre matins, j’en prend un pot. Bim.

Du coup on s’est dit « tiens, si on allait trouver d’autres cadeaux dans la cohue des grands magasins » (ouais, nous, on est des fous, on fait nos courses de Noël, le samedi, à Paris, ahem).
Mais chaton avait faim, alors on est passé chez MacDal, mais y’avait Lush à côté, et j’ai pas résisté, je suis rentrée, ça devait prendre deux minutes, le temps que chaton commande. J’ai jamais eu une queue aussi longue en proportion, 2 personnes devant moi, deux caisses, un quart d’attente.


Bah ouais, ils sont choux chez Lush, ils tapent la discut’ avec leurs clients comme si c’était leur meilleur pote, et ça prend du temps de savoir comment ça va depuis la dernière fois. Donc quand j’ai rejoins chaton 20minutes plus tard après avoir rangé dans mon petit sac en papier (qui n’a vraiment pas aimé le déluge qui a suivi) mon Copabana (<3) mon Ethifrice Dirty pour mon voyage en Thailande, et un échantillon de Tonerre des Dieux (pour faire des vapeurs pour le visage, j’espère que c’est bien ce truc). Du coup, le MacDal ingurgité, on trace vers les Galeries Lafayette. Sauf que c’était pas le bon magasin. Donc on trace vers le Printemps. Mais on trouve rien. C’est pas grave on va aller à Citadium. GRAVE ERREUR. Ils ont installé un stand avec des tonnes de produits américains qu’on a pas ou plus en France. Et là c’est le drame. Le paquet de Lucky Charms, 10 balles. Bim. MAIS J’EN AVAIS JAMAIS EU PETITE. Du coup j’ai amassé plein de petits trucs. Et les Mac & Cheese, c’est vraiment dégueulasse.

Et après je suis tombée sur un rayon Nailmatic, la nouvelle bombe cosmétique en libre service, sans toluene, sans phtalate et sans formaldehyde, pour l’instant qu’au Citadium et qui devrait déposer une quinzaine de distributeurs automatiques en Île-de-France dès 2013, tu mets 5€, tu choisis ta couleur, et tu repars. Question, est-ce qu’on devra galérer avec les distributeurs comme quand ton paquet de M&M’s reste coincé ? Toujours est-il que j’ai hésité entre 3 packages de 7 vernis : la collection rainbow, les métalisés, et les rouge-rosés et vert-bleutés. Finalement, le metal a gagné (comme d’habituuuudeuuuh).

Et après, Chaton, qui n’avait toujours rien trouvé, a voulu trouvé du Chai tea Latte pour sa Tassimo parce qu’il n’en trouve plus, donc on y va, et je lui dis comme une fleur « Non mais je t’attends à l’entrée ». GRAVE ERREUR. L’entrée des Monoprix, c’est TOUJOURS LÀ qu’ils mettent leurs cosmétiques, autant lâcher un enfant dans une confiserie. Et là… je tombe sur le mini-pack Essie Leading Lady… Je l’ai pris dans mes mains, je suis allée faire la queue (qui aurait bien duré 15 minutes : 15 personnes, 2 caisses…) et j’me suis faite gauler par Chaton.
« Non mais tu viens d’acheter des vernis »
« oui mais c’est pas les mêmes »
« mais t’en as déjà plein » Regard culpabilisant. Tentative d’argumentation pro-vernis. Merde. Raté.
Honteuse, je les ai reposés, et du coup, ils sont pas sur la photo, pour le moment.

Bref, j’étais sortie acheter de l’électroménager.

Je crois que je commanderai sur Darty.fr, c’est moins dangereux pour le porte-monnaie.

(Ps: Finalement le dimanche, j’ai quand même acheté deux pots de peinture pour l’appartement !)

L’incroyable décision d’une Reine de Beauté

Il y a quelques semaines, un ami posait, légitimement choqué, la question de la mastectomie préventive contre le cancer du sein, touché de près dans sa famille par la question. Il lui semblait inconcevable de vouloir se mutiler volontairement pour éviter une possible maladie.

Dans ma famille, il y a également déjà eu un cas de cancer du sein. Et pour d’autres raisons qui me sont propre, je peux également me poser la même question : doit-on enlever une partie, visible ou non, de soi-même pour tenter d’éviter la maladie (et ne pas être sûr du résultat futur : conséquence de la chirurgie, l’émergence d’un cancer sur une autre partie du corps, etc.) ?

C’est la question à laquelle a dû répondre Allyn Rose, 24 ans et candidate à Miss USA.

Allyn Rose est jeune, belle et semble être une candidate tout ce qu’il y a de plus ordinaire à Miss America 2013. C’est sans compter l’incroyable décision de se faire enlever les deux seins par mastectomie pour se protéger des risques du cancer car elle est porteuse d’un gène la prédisposant très fortement à ce type de cancer.

La belle jeune femme témoigne « Ce qui est bien avec ce concours, c’est qu’il nous donne les moyens de nous exprimer. Je me suis dit, quelle incroyable façon de diffuser mon message, de partager l’histoire de ma mère ».

En effet, sa mère (à 51 ans) et sa grand-mère avant ont succombé toutes les deux à un cancer du sein. Allyn a 80 % de chance de contracter elle aussi un même cancer. « Quand ma mère est morte, mon père m’a parlé de cette chirurgie. J’ai d’abord été choquée, je lui ai dit Papa, c’est une mesure radicale, c’est très lourd, tu sais je suis une jeune fille, je suis belle, je ne veux pas faire ça. Et il m’a regardée droit dans les yeux et m’a répondu « je ne veux pas que tu meurs, comme ta mère ». »

La jeune femme va se faire poser des implants après l’opération et devra attendre jusqu’en janvier 2014 si elle veut avoir toutes ses chances à l’élection de Miss America.

Quelle est votre opinion ? Doit-on vraiment enlever une partie de soi, qui plus est, un symbole de sa féminité pour tenter de sauver sa vie ? Où doit-on être plus modérée, comme en France, où l’on privilégie la proposition aux population à risque d’un suivi bi-annuel, mammographie de surveillance à la clé pour traiter dès les premiers signes de la maladie et éviter un traitement lourd (qu’il soit chirurgical ou chimique) ? En tous cas, la question est posée !

 

On souhaite à Allyn bonne chance et surtout bonne santé !

Le ombré hair à la portée de toutes !

Hello les poupinettes !

Il y a quelques jours, je vous parlais de la technique tie & die (ou ombré hair) pour passer en douceur à une couleur plus claire que la votre. Cette tendance née en 2011 était jusqu’à maintenant disponible que chez votre coiffeur, et, parfois, bonjour le porte-monnaie !

Mais c’était sans compter les innovations faites dans les colorations maison ! L’Oréal vient de sortir en septembre dernier son premier kit de tie & die pour la maison, simplement appelé « les ombrés ». Ces kits sont disponibles depuis septembre donc, en 3 teintes : cheveux châtains à châtains foncés, cheveux blonds foncés à châtains, cheveux blonds à blonds foncés. Comme quoi, même les blondes peuvent faire du ombré hair !


Plus simple à réaliser que des mèches à la maison (qui sont à refaire tous les trois mois) et moins définitif qu’une couleur où il faut gérer la repousse tous les mois, le kit ombre de L’Oréal est LE bon compromis pour des cheveux plus clairs et très nuancés.

Alors, quelles sont les copines qui vont tenter l’aventure  ?