GlamGlow ! C’est nouveau ! (review)

Hello les copines !

Chose promise, chose due, voici une petite review d’un produit annoncé comme le IT masque de la rentrée, le GlamGlow, from Hollywood s’il vous plait ! J’ai eu deux mois pour le tester avant sa sortie en France, chez Sephora exclusivement.

Déjà on va commencer par l’apparence.

Sérieusement, vous connaissez beaucoup de produits qui vous susurre Hello Sexy dès son ouverture ? Moi non plus. J’adore. Le packaging est magnifique, blanc avec un liseré argenté, tu vois que le produit est pensé pour faire de toi la star de ta salle de bain (pour moi c’est pas trop difficile, je ne la partage pas), c’est tout sauf cheap et d’ailleurs ça frise le suremballage, mais soit. C’est vraiment hollywoodien et t’es contente d’avoir ta petite boite précieuse dans les mains, tu te sens déjà belle comme Scarlett Johansson t’as très envie de le tester.

En revanche tu déchantes quand tu arrives au pot contenant la boue magique. Il est tout petit (34g). Alors vous allez me dire « C’est pas la taille qui compte », mais à une cinquantaine d’euros le produit, si, un peu quand même. Il a intérêt à être efficace ce masque…

Maintenant, le produit !

Il faut savoir que GlamGlow, en France, c’est que deux produits :

SUPERMUD™  et YOUTHMUD™.

J’ai choisi la Supermud, le soin purifiant.

glamglow4

Tout d’abord quand tu ouvres tu vois un truc grisatre/noiratre qui ressemble à de l’argile avec des petits grains de charbon. Et pour cause !

En voici la liste des ingrédients (avec les petites infos de Sephora) :

– ACNECIDIC-6™ : 4.4% ; un mélange de 6 acides AHA et BHA pour aider à combattre les problèmes de peaux et resserrer la taille des pores, améliorer l’élasticité de la peau.
– Activated-X Charcoal : Charbon extrêmement absorbant qui absorbe les substances toxiques jusqu’à 500 fois son volume et ce pour tout type de peau.
– K17-Clay™ : Extrait et emprisonne les excès de sébums, bactéries et toxines. (NB.: clay = argile)
– TEAOXI™ : Délivre quotidiennement de l’Eucalyptol naturel, de l’huile de linalol et de puissants flavonoïdes directement dans la formule à partir de morceaux de feuilles d’Eucalyptus.

Gros plus : la formule est paraben free donc peu de risque d’allergie pour les personnes sensibles aux parabens. Il est également étudié pour être utilisé sur les peaux réactives (dont la mienne fait partie).

Mon expérience

Le GlamGlow promet de cibler vraiment tout un tas de problèmes de peau : points noirs, inflammations, boutons, rougeurs, feu du rasage (le produit est mixte) et mêmes poils incarnés (il est mixte on vous dit!).

Etant donné que depuis un mois, sur les deux où j’ai pu les tester, je fais des boutons dus au stress, je ne vais pas m’étendre sur l’effet antiboutons des AHA (que j’ai déjà dans des crèmes anti-acné et qui ne fonctionnent pas pour le moment étant donné l’origine de celle-ci).

En revanche, on va voir ce que ça donne pour les points noirs et les pores dilatés.

Pour commencer, son application se fait en couche très fine soit sur l’ensemble du visage soit sur des zones ciblées. En ce qui me concerne, ayant une peau mixte, j’ai choisi de ne traiter que la zone T. Après application, vous devez laisser poser entre 5 et 10 minutes tout comme pour n’importe quel masque à l’argile. Ça commence à sécher dès la première minute et la différence avec un masque classique à l’argile c’est que vous commencer à voir vos pores apparaître comme s’ils absorbaient des substances du masques, mais c’est le contraire, c’est le masque qui « aspire » du gras et des toxines de vos pores, et j’ai pu le constater sur des zones bien spécifiques à la localisation des points noires : les arrêtes du nez (et un peu le menton, aussi). Baaah. C’est normal, c’est le charbon actif qui… agit, en corrélation avec l’argile.

Le résultat : pas miraculeux comme certaines blogueuses l’ont vécu, pas d’éclaircissement du teint (en même temps, vu comme je suis blanche, on ne verrait pas la différence), mais pas non plus de photosensibilité (la notice dit que ça peut arriver… soit ! Les AHA jouent beaucoup sur ce point), ni de sensibilité quelconque. Par contre une petite sécheresse que j’ai habituellement avec les produits contenant de l’argile.

En revanche, au fil des utilisations et malgré mes séborrhées de stress (la peau grasse quoi), j’ai vu une légère amélioration au niveau de l’apparence des points noirs.

Je n’ai pas été totalement convaincue mais peut-être faut-il utiliser le soin avec le gommage Youthmud pour plus d’efficacité.

Alors ? Allez vous l’essayer ?

2 réflexions au sujet de « GlamGlow ! C’est nouveau ! (review) »

  1. Ahhh enfin on en sait plus. Et bien j’ai une bonne crème aux AHA qui fonctionne très bien sur moi par contre, j’en suis ravie.
    Après avoir lu ta review, je ne suis pas prête a mettre 50 euros dans un masque qui n’a pas l’air d’être si miraculeux que cela.
    Je n’ai pas trop a me plaindre, ma peau n’est pas si moche, donc je vais me contenter de mes petits produit la roche posay et ma crème Neostrata! :-p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *